Les missions à destination des Adolescents

 

L’adolescence constitue un passage entre l’enfance et l’âge adulte, avec une période de transformation. Il est normal de se poser des questions, de rencontrer des difficultés et quelques fois de se sentir mal dans sa peau.

 

La Maison des Adolescents est un espace d’accueil et d’écoute permettant d’échanger sur divers sujets comme :

-les relations affectives (familiales, amicales, amoureuses et sexuelles)

-les questions diverses concernant la santé

-la scolarité, l’orientation scolaire, professionnelle.

Les professionnels de la Maison des Adolescents vous permettront de cheminer sur vos projets, pourront vous orienter, et si besoin vous accompagner dans vos démarches et/ou vers d’autres structures spécifiques à vos demandes (centre médico-psychologique, psychologue, diététicien, esthéticienne, mission locale, centre de plannification familiale, consultation juridique…).

Vous avez la possibilité de venir seul ou accompagné de la personne de votre choix (parent, ami, professionnel…). Vous serez reçu en entretien par des professionnels de l’adolescence.

L’accueil est assuré par une équipe pluridisciplinaire (infirmiers, éducateurs, psychologue). Des entretiens individuels ou familiaux sont assurés. Ces entretiens sont  confidentiels et peuvent être anonymes sur demande . Les prestations de la Maison des Adolescents de l’Eure sont gratuites. 

La confidentialité   

 

la confidentialité est un pacte de confiance et de sécurité établi avec les professionnels de la Maison des adolescents. Cela s’applique aussi pour le mineur qui dans ce cadre peut bénéficier en toute confiance du secret professionnel, conformément à la loi de juillet 2001 et à celle du 4 mars 2002 qui prévoit une dérogation concernant le secret sur l’état de santé du mineur.

En effet, si les jeunes restent soumis à l’autorité parentale jusqu’à leur majorité, ils ont toutefois la possibilité dans le domaine de la santé d’agir en toute indépendance.

Quelle que soit l’ouverture d’esprit de leurs parents, il y a des sujets que les adolescents ne souhaitent pas aborder avec eux (conflits parentaux, difficultés psychiques, consommation de substances, préoccupations autour de la sexualité, contraception, IVG,…). Dans ce cadre, les professionnels de santé sont autorisés à prendre en charge les mineurs sans que les parents en soient informés.

La confidentialité est une marque de respect et d’attention dans toute relation duelle. Recevoir seul un adolescent, dans un cadre de confidentialité, c’est une façon de marquer sa singularité, son individualité ainsi qu’une reconnaissance de son autonomie et libre arbitre. C’est jouer le rôle de relais loyal avec les parents, mais dans le secret avec l’adolescent.

 

Quelques exemples:
Demande d’aide psychologique: quelle que soit la difficulté, un adolescent peut bénéficier de consultations en toute confidentialité et gratuitement (Maison des adolescents, Centre Médico-Psychologique,…)
Contraception: quel que soit l’âge, une mineure peut, sans autorisation parentale, se voir remettre en toute confidentialité une contraception gratuite dans les centres de planification familiale.
IVG: les mineures peuvent décider de cette intervention sous réserve qu’elles soient accompagnées d’un adulte de leur choix (infirmière scolaire, assistante sociale, ami(e) majeur(e)…). Dans ce cas, l’intervention est gratuite.